Soirée La Ribaudière, 16/03/2017

Soirée resoo VIP, Tout va bien !

Toute l’équipe de resoo s’est retrouvée le 16 mars dernier à Cognac, autour d’une trentaine d’acteurs économiques de Charentes, dans l’enceinte d’un restaurant étoilé : la Ribaudière. Avec toujours un échange public avec trois invités sur le thème « tout va bien ». En effet, tout allait bien !

Pour cette première rencontre resoo en terre charentaise, l’endroit était idyllique : la soirée s’est déroulée à la Ribaudière, un restaurant étoilé posé depuis plus de 30 ans sur le bord de la Charente. Petit coup d’œil sur la rivière qui charriait il y a un siècle les gabarres qui remontaient cognac et autres eaux de vie vers Bordeaux, avec en toile de fond l’imposant château Grand-Marnier. La carte postale n’est même pas écornée. Une quarantaine de chefs d’entreprise de Cognac, d’Angoulême et de Jarnac, étaient venus pour cette soirée exceptionnelle.

En plus de nourriture intellectuelle autour d’une table-ronde, on a pu déguster en apéritif dînatoire, les réalisations de Thierry Verrat et de sa brigade, le chef de la Ribaudière, un macaron Michelin. Ce dernier avait invité trois de ses fournisseurs : Yann Lafond, un producteur de truites et d’esturgeon, installé à Gensac-la-Pallue, à 6 kilomètres de là dans une pisciculture 3 étoiles à côté d’une résurgence d’eau douce du Massif central (caviar-gensac) ; Denis Lavaud, petit homme discret mais amoureux des vraies glaces, maître-artisan glacier avec sa marque-entreprise L’Angélys. Enfin, l’apéritif a pétillé avec les cocktails réalisés avec les alcools de la maison Villevert basée à Merpins . Son PDG, Jean-Sébastien Robicquet, a été nominé Aquitain de l’année 2016. Sandrine Vimes, directrice du cabinet de conseil en propriété industrielle Plasseraud, membre de resoo et partenaire de cette soirée, en a profité pour annoncer l’ouverture d’une antenne à Angoulême où le cabinet possède déjà un portefeuille de clientèle.

Accompagnés d’un « June&Tonic » ou d’un « Royal on the rock », la cinquantaine de convives

– des chefs d’entreprises bordelais avaient également fait le déplacement – ont échangé, écouté, partagé, dans un esprit de convivialité, la marque de resoo. Les histoires et les parcours s’échangeaient plus facilement que les cartes de visite.

Pendant une heure, devant un auditoire attentif, trois acteurs sont venus dire que, de leur côté, « tout va bien », le thème de la rencontre. Clément Leroy, un jeune champion mondial cycliste de… surplace – si si – a sensibilisé les chefs d’entreprise sur le rapport entre stress et démotivation. Il a surtout fait sourire et parfois rire quand il a enfourché son vélo Look tout carbone et s’est déshabillé tout en restant droit comme un i sur son destrier. « Monsieur Made in France » comme il se fait appeler a raconté comment il a réussi à faire le tour du monde et de France en se basant sur l’hospitalité des gens, que ce soit à Osaka au Japon, au fin fond de la Norvège sur les îles Lofoten. Pour Thierry Verrat, homme sensible et discret, comme son restaurant indiqué sur aucune pancarte (!),  « l’essentiel est la promotion de nos produits et de nos producteurs ». Et de reprendre le dicton qui a dû certainement être inventé en Charente : « Vivons heureux, vivons caché ! » Grégory Louis, PDG de 32 ans d’Entomo Farm à Blanquefort (Gironde), spécialisée dans les aliments pour humains et animaux à base d’insectes, a raconté sa dynamique inverse : ses levées de fond dont une en cours de 6 millions d’euros, ses rencontres décisives avec des chefs d’entreprise comme Xavier Niel, sa volonté de créer un accélérateur à Libourne afin d’aider de jeunes pousses dans leur phase de développement. Trois parcours, trois approches du monde, trois univers singuliers, comme les aime resoo.

soirée resoo la Ribaudière, Clément Leroy
sandrine vimes cabinet plasseraut
2017-04-29T11:07:19+00:00