Jean et Dany Guérineau – McDo Villenave

Jean et Dany Guérineau - SAS des PlainesUne histoire de famille pour des restaurants de famille

Les McDo, tout le monde connaît. On connaît moins l’histoire des hommes de l’ombre, ceux qui gèrent et animent ces restaurants rapides où les familles et les enfants sont rois. Jean Guérineau et son épouse, Dany, sont de ceux-là. A la tête de cinq restaurants McDonald‘s (avec McDrive) dans l’agglomération bordelaise, leur parcours est aussi étonnant que détonnant.

Né à Montluçon, le couple Guérineau coulait des jours tranquilles dans la sous-préfecture de l’Allier. Un peu trop. Jean avait bien fait une incursion en Gironde, en faisant l’école des Arts et Métiers de Talence mais il était vite revenu dans le Bourbonnais et y avait trouvé une bonne place : ingénieur au centre de production des systèmes de guidage aérospatial pour la Sagem. Il y restera 12 ans avec les deux dernières années « décevantes » : le trentenaire se lasse et s’imagine ailleurs sans idée précise. Il avait juste une certitude à peine consciente à l’époque : « Depuis mon enfance, je me disais que je voulais être directeur », se souvient-il. Le déclic viendra en 1992, de manière étonnante et anodine : le jeune père de famille ouvre le magazine l’Express – qu’il conserve depuis comme un ex-voto – et tombe sur une publicité du groupe McDonald’s France cherchant des franchisés en France. « C’est le basculement de ma vie ». Ni une ni deux, il envoie une lettre de candidature. Il est retenu, avec 29 autres, parmi 3000 candidatures.

Sans hésiter, l’homme troque son poste et son image prestigieuse d’ingénieur pour vendre des frites et des hamburgers. Dany le soutient sans faille quand certains copains le lâchent, confits de préjugés. Lui, part, enthousiaste, faire une formation « très intense » d’un an dans un restaurant McDo à Limoges où, à 37 ans, il va se former à tous les postes sans rechigner. Il parachève  sa formation en passant 15 jours à « H.U. », la Hamburger University de Chicago. « Comme je n’ai pas pu faire le MIT ou Stanford pour des raisons financières, j’aurai quand-même fait une université américaine », sourit, plein d’auto-dérision, le patron de 10 directeurs, tous ex-équipiers de la première heure.

Avec Dany, qui a lâché ses cours de prof d’EPS et de gymnastique aux agrès, et pris sous le bras les 4 enfants du couple , il va commencer avec l’ouverture d’un McDo à Pessac en juin 1993, puis Bègles en 1995. A l’époque, les journées commencent à 8 heures et se terminent à 23 heures, 7 jours sur 7.

Cinq ans plus tard, ce bosseur infatigable ouvre à Villenave d’Ornon où il créé carrément une déco et une ambiance uniques dans le style Amérique des années 50, reprise du style original,  avec Cadillac 1958 rose corail, juke box, cuisine vitrée et petite danse (« Rock Signs ») du personnel, une chorégraphie de son épouse.  Cet aménagement sera même en partie repris pour un restaurant reconstruit à Chicago. Sur cette lancée, ouvrent Talence (2003) puis Cadaujac (2010) sur la route des crus classés de Pessac-Léognan.

Leur imagination, initiatives et prises de risque leur valent un « Golden Arch award » en 2008, distinction récompensant une fois tous les deux ans un franchisé français.  Une belle reconnaissance et aucun regret de la vie d’avant. « En 23 ans, je n’ai jamais eu l’impression de m’endormir, au contraire, c’est enthousiasmant », s’enflamme cet homme exigeant qui remercie sa femme de l’avoir accompagné et inspiré toutes ces années.

Jean et Dany Guérineau
SAS des Plaines
McDonald’s Villenave d’Ornon
Rocade Sortie 18
33140 Villenave d’Ornon
Tél : 05 57 96 20 55

L’ENTREPRISE
2017-01-04T19:58:08+00:00