Guillaume-Olivier Doré – Robin Finance

Portrait Guillaume-Olivier Doré - Robin Finance

Guillaume-Olivier Doré, libre et affranchi

Il a toujours adoré les sentiers en friches plutôt que les chemins balisés ; l’école buissonnière plutôt qu’un parcours linéaire ; casser les idées reçues plutôt qu’empiler des boites de poncifs ; faire briller son prénom plutôt que de lustrer son nom. Guillaume-Olivier Doré ne fait pas comme tout le monde et il le revendique. Depuis janvier 2016, il est à la tête de Robin’Finance, une société spécialisée dans la distribution de produits d’épargne et d’investissements pour les particuliers (15 salariés, une levée de fonds de 3 millions). C’est SON entreprise et il en est fier : «J’ai été co-fondateur et « sparring partner » pour d’autres entreprises. Mais maintenant, je suis aux manettes avec ce plaisir de créer, d’embaucher et aussi de gérer… les difficultés !». Guillaume-Olivier Doré reste toujours un vibrion multi-entrepreneur : il est le co-fondateur de la conférence Bordeaux Fintech, qui rassemble 200 décideurs autour des technologies d’accès à la finance, avec une troisième édition prévue en 2017, l’animateur d’un site Internet sur les Fintech, coach pour de jeunes pousses, et reste administrateur dans des fonds d’investissements.
Son parcours n’est pas un long fleuve tranquille. Jeune, celui qui va s’orienter plus tard vers l’accompagnement des entrepreneurs et les fonds d’investissements pour et par les PME, va d’abord barouder : une expédition dans le nord-Canada puis aux États-Unis après son bac. A son retour, le jeune homme se cherche toujours. Il préfère quitter Paris où le nom maternel pèse trop lourd sur ses épaules. Dans les années 80 et 90, Christiane Doré était une des premières femmes de pouvoir : ex-journaliste, féministe, proche du gouvernement en place, elle est présidente de la banque de crédit Sofinco, puis de la régie pub d’Antenne 2.
En 1996, le jeune Doré, qui avait déjà créé sa boîte à 20 ans, part alors à Lyon reprendre sérieusement des études : Sup de co en admission parallèle et sur ses propres deniers : «Je savais que je devais cocher une case «diplôme» car en France, on juge d’abord les gens par leur formation et pas sur leurs compétences», souffle le quadragénaire, presque déçu de cette vérité.

Très organisé et bien entouré

Toute sa vie, ce fervent défenseur de l’autonomie financière des territoires, et de la liberté d’entreprendre, va se positionner «en homme libre et affranchi des poncifs du monde de la finance et de l’entreprise» : «On me disait que faire des investissements avec des entrepreneurs, ça ne fonctionnerait pas ; Faire de l’accompagnement d’entrepreneurs hors Paris, ça ne marcherait pas ; Trouver des financements en région, ça n’était pas possible…». Son parcours – création d’Agregator Capital puis d’OTC Agregator – fait un pied de nez à ces avis sans nuances. Guillaume-Olivier Doré prend aussi beaucoup de vacances, petites comme grandes. Damned et la bonne marche de son entreprise alors ? «Ma créativité s’exprime à ces moments-là et je n’ai jamais pris autant de bonnes décisions qu’avec le recul de ces pauses familiales», assure ce fondu de kitesurf (bien avant la mode) et de tout ce qui glisse. «Je suis très organisé, très bien entouré et je travaille tard».
Celui qui n’a ni cousin ni cousine, juste un frère vivant à San Francisco, s’est construit non pas une mais des familles : son noyau dur – une famille recomposée avec sa femme, Christelle, et ses enfants, une tribu de 4 enfants –, ses amis d’enfance et ses salariés (son «autre tribu»). «Je n’ai jamais perdu un seul de mes collaborateurs», brandit comme preuve cet amateur de vielles voitures américaines. Avec toujours le même leitmotiv : «Avoir de l’empathie vis-à-vis de l’extérieur et rester monomaniaque sur ses idées».

Guillaume-Olivier Doré
Robin’Finance
87 Quai des Queyries
33110 Bordeaux
Mob : +33(0)6 70 79 70 90

LUI ÉCRIRE
L’ENTREPRISE
TWITTER
2017-03-19T23:39:59+00:00