Stéphane Mangnez – Ramset

PORTRAIT DE STEPHANE MAGNEZ PDG de la societe RAMSET, situee a SAINT JEN D ILLAC en Gironde pres de Bordeaux, par Ulrich Chofflet Photographe auteur.

Stéphane Mangnez, la réussite pudique.

« La seule chose qui soit sûre… c’est qu’il n’y a rien de sûr ». A 58 ans, Stéphane Mangnez n’est pas de ceux qui choisissent de se reposer sur leurs lauriers, aussi bien tressés soient-ils. Une philosophie que le fondateur et PDG de la société Ramset, spécialisée dans la ramette de papiers et le matériel associé (relieuse, massicot, etc.), a patiemment construite au fil de ses expériences. Celles de jeunesse d’abord, quand, au gré des changements de poste de son père, tour à tour, photographe, directeur d’une cristallerie ou directeur dans la vente de matériel d’imprimerie, il sillonne la France : « à 16 ans, j’avais changé 13 fois d’école », se rappelle Stéphane Mangnez. De ces années de déménagement à répétition, il explique avoir paradoxalement gardé « un vif besoin de fidélité dans les relations humaines ». 

Autodidacte 

L’école de toute façon, il n’en est pas fan. Et c’est simplement avec un CAP d’employé de bureau et un BEP commerce en poche, qu’il se lance dans la vie active, après deux années passées dans l’armée de l’air, à La Réunion. Sa motivation et son énergie remplacent les diplômes qu’il n’a pas, et, très vite, il trouve un emploi de commercial dans une entreprise bretonne de papeterie. Après plusieurs années de bons et loyaux service, il y est nommé directeur régional d’une agence bordelaise. Une promotion que Stéphane Mangnez ne considère à aucun moment comme une bénédiction. Pour cet « optimiste angoissé », adepte du « rien n’est jamais acquis », monter en grade l’amène à l’inverse à se remettre en cause. « En accédant à ce poste de DR, j’ai ressenti le besoin d’avoir un savoir plus structuré ». Aussi, à 36 ans, il s’inscrit à l’Institut français de gestion où il suit pendant deux ans des cours du soir. Avec succès. 

Hyperactif

De ces années où il jongle sans sourciller entre travail, études et vie de famille – ses deux filles ont alors une dizaine d’années – Stéphane Mangnez a gardé « un besoin de mouvement, une soif d’activités » qui ne se sont pas taris avec l’âge. Bien au contraire. A en croire son agenda, après ces journées à Ramset, il fréquente deux soirs par semaine les clubs de plongée (en tant que pratiquant et enseignant), s’adonne à l’enduro (comprendre moto tout terrain) le samedi et passe ses dimanches à naviguer sur son bateau, acheté récemment. Des passions qu’il vit à fond et le poussent à poser sur son métier de chef d’entreprise le regard d’un compétiteur sportif : « Gagner de l’argent ? Oui, mais dans les règles, avec une équipe et de l’entraînement ». Là encore, c’est l’expérience qui parle : « L’entreprise bretonne dont j’étais DR a été rachetée dans les années 2000 par un grand groupe dont le seul objectif était le profit. Leurs méthodes étaient contraires à mon éthique. Il ne pensait qu’au court terme. Alors que pour moi, ce qui compte dans le monde de l’entreprise c’est de construire quelque chose à plusieurs, de durer. C’est pour ça que je suis parti et que j’ai créé Ramset ». Cette année, la « petite entreprise » de Stéphane Mangnez fêtera ces 14 ans, une longévité qui le rend heureux. « Quand j’ai lancé Ramset, je travaillais dans mon garage, aujourd’hui j’ai de beaux locaux, 12 salariés et de bonnes commandes ». Une vraie gageure dans un secteur où les PME doivent rivaliser avec des multinationales ultra concurrentielles. Pourtant, pas question pour le quinquagénaire de baisser la garde. Il vient de s’abonner à une salle de sports, histoire de se maintenir en forme. 

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

Stéphane Mangnez
Ramset
Président Directeur Général

55 rue Gay Lussac

33127 SAINT JEAN D’ILLAC
Tel. 05 56 95 18 63

LUI ECRIRE
RAMSET – NSO
2018-11-14T09:30:52+00:00