Laurent Cisneros – Château de Rouillac

Laurent Cisneros - Chateau de Rouillac“Un engagement sur tous les terrains”

Né à Bordeaux, Laurent Cisneros est à la tête du Château de Rouillac, très belle propriété à Canéjan sous l’appellation Pessac-Léognan (36 hectares, 150 000 cols). Cette trajectoire peut sembler plutôt classique pour un garçon dont l’arrière grand-père était vigneron et qui a toujours été attiré par le monde du vin. Pourtant, rien dans son parcours ne laissait présager un tel scénario. Élevé par un père espagnol qui a fui la guerre d’Espagne et une mère picarde, Laurent Cisneros a été élevé à Angoulême où ses parents ont créé une entreprise artisanale dans le chauffage gaz. Doué pour le football, cet attaquant pugnace joue dès l’âge de 16 ans en 3e division nationale à Angoulême. Approché par des clubs professionnels, il a porté notamment le maillot de Libourne avant de tenter sa chance à Cannes, croisant un jeune footballeur en herbe inconnu à l’époque qui répond au nom de Zinédine Zidane. A 22 ans, il retourne dans son club formateur angoumoisin où il évoluera jusqu’en 1994. « J’ai vite compris qu’une carrière professionnelle n’était pas faite pour moi, heureux pour autant d’avoir vécu cette aventure qui a fait partie de ma construction personnelle ».

Un homme de challenge et d’engagement

Titulaire d’un BTS action commerciale, Laurent Cisneros s’interroge sur son avenir lorsque son père lui propose de venir donner un coup de main dans l’entreprise familiale. Le job d’été va durer une vingtaine d’années. Homme d’engagement et de passion, il s’investit dans l’animation commerciale de l’entreprise qu’il fait prospérer et qu’il rachète à l’âge de 30 ans. Il organise la croissance organique de l’affaire qui passe en à peine dix années sous sa férule de 10 à 80 salariés et crée 9 agences en Poitou-Charentes* tout en poursuivant son implication au sein du Centre des Jeunes Dirigeants d’entreprise d’Angoulême initiée depuis l’âge de 26 ans. « J’aime bâtir et rassembler des équipes » explique ce capitaine dans l’âme qui décide dans la quarantaine rugissante de profiter d’une offre de rachat de son entreprise pour changer de vie. Il se met à la recherche d’un domaine viticole à reprendre et tombe sous le charme du Château Rouillac en 2009.

«  La propriété était en situation difficile avec un énorme potentiel ; je n’ai pas hésité car le projet regroupait 3 moteurs essentiels : la dimension familiale avec mon épouse et mes 3 filles, un nouveau challenge professionnel dans un monde de passion et une dimension sportive autour de l’équitation avec la présence d’écuries ». Aujourd’hui, Laurent Cisneros a redonné toutes ses lettres de noblesse à un château qui a eu comme propriétaire le Baron Haussmann. Il est aussi très investi dans l’appellation Pessac-Léognan en tant que responsable de la promotion. Et s’il joue toujours au football en loisir, il pratique aussi le jumping en compétition avec Mélanie sa fille ainée avec l’esprit d’un junior qui a toujours envie de se dépasser.

« Le plaisir et l’émotion pour moi passent aussi par la performance »…

*Laurent Cisneros sera vice-président national du SYNASAV de 2005 à 2010

**Laurent Cisneros est membre de l’APM (L’Association pour le Progrès du Management)

Pâtisserie Alain Guignard
Château de Rouillac
12 chemin du 20 aout 1949
33610 Canejan
Tel : 05 57 12 84 63
Le Facebook

LUI ÉCRIRE
L’ENTREPRISE
2017-01-05T11:05:24+00:00